2016-06-03 20.51.30Rien n’était écrit et pourtant, la page vide du destin s’imprime de signes mystérieux venus du plus profond de son être.

Le spectateur attentionné se questionnera sur la nature cosmogonique intime des signes et des espaces qui s’ouvrent ou se referment successivement , si l’on cherche l’humain, il est présent  à l’état pur, sans fard , sans interface pseudo culturelle, le signe pur dansant dans une galaxie organique en gestation.
François marque le chemin de son existence et donne à partager, pour lutter contre le silence absurde de l’inexplicable secret originel de l’humanité, cette trace ontologique et instinctive, le signe pictural.

2016-06-04 07.31.34 les éléments cosmogonie neuronale2016-06-03 20.25.452016-07-02 06.55.20
2015-05-22 13.47.18